Le numérique, peut-on s'en passer quand on est une TPE ?



Au 1er janvier 2016 les marchés publics seront totalement dématérialisés.

De plus en plus démarches et autres déclarations administratives passent obligatoirement par un processus numérisé.

Les activités courantes des entreprises de toutes tailles, nécessitent de plus en plus l'utilisation d'outils, produits et/ou services numériques. Ceux-ci devenant plus en plus sophistiqués d'ailleurs.


(source : http://www.pixabay.com)


Ces solutions sont autant utilisées pour la gestion de l'entreprise, que la réalisation de sa production, la relation avec ses clients, fournisseurs ou partenaires. Pour certaines le numérique est même vecteur de développement et de différenciation sur leur marché, par le biais de l'innovation.
Donc en effet, le numérique est devenu incontournable, ce même pour une très petite entreprise et son dirigeant !

Comment faire du coup pour mettre en place le numérique, avec tout ce que cela comporte dans l'entreprise.

La tache est énorme, nous partons de loin car nombre de dirigeant de très petite structure et même de plus grande sont pour ne pas dire réfractaire, frileux face à ce que représente le numérique. Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas ce que c'est, ce que cela représente, les implications qu'il apporte, ses enjeux, etc.

En effet, toutes les études le démontrent les très petites entreprises sont peu ou pas assez présentent sur Internet. Leurs dirigeants utilisent peu les réseaux sociaux, les outils de mobilités, … Ce ne sont pas les seules, car ceux d'entreprises appartenant au CAC 40 ne le sont pas pour autant ou tout du moins actifs sur les réseaux sociaux.

Le numérique devenue essentielle aux entreprises, vitale à leurs survies, doit être intégré comme outil transverse nécessaire et utile mais, surtout facteur de croissance et différenciation.


(source : http://www.pixabay.com
Tout cela peut sembler cependant compliqué pour le dirigeant de la TPE, « la tête dans le guidon », accrocher au développement de son entreprise et tout du moins sa survie.


Depuis quelques années des actions ont été entreprises par différentes collectivités et/ou institutions en faveur du développement du numérique. C'est ainsi qu'est nées sous l'impulsion de l’État le programme Transition Numérique piloter par l'association Transition Numérique Plus , remplaçant le dispositif « Passeport Numérique ».

La Transition Numérique des entreprises est lancée, les acteurs impliqués dans Transition Numérique Plus, qui est en charge d'en piloter le programme, sont tous des industriels du secteur du numérique. Ce sont des fabricants d'équipements, des fournisseurs de services, des entreprises de services numériques. Les organes représentatifs, CINOV-IT et SYNTEC NUMERIQUE sont également parties prenantes.

Mais concrètement pour le dirigeant de la TPE que peut apporter ce programme ?

Le programme Transition Numérique apporte aux dirigeants de TPE et PME un certain nombre d'outils et ressources, destinées à lui faciliter la vie pour la mettre en application au sein de sa structure.

Transition Numérique Plus  va ainsi référencer des conseillers au numérique public mais, aussi privé. Les premiers dépendront entre autres des chambres consulaires. Tandis que les seconds seront là pour accompagner de façons plus approfondies et techniques le dirigeant d'entreprise.Bien sûr cela ne suffit pas, il faut que le dirigeant puisse avoir accès à des ressources pratiques, un catalogue de solutions, produits et services. Il lui faut également mieux appréhender ce qu'est le numérique et ce que cela peut avoir comme incidence favorable sur son entreprise. C'est la vocation de ce programme.

Le programme Transition Numérique n'est pas le seul outil à disposition du chef d'entreprise. Il existe d'autres solutions et/ou offres, parfois gratuites lui permettent d'accéder au numérique via les chambres consulaires, de métiers ou les organisations patronales. Il lui faudra donc entamer une démarche active pour y avoir accès.

(source : http://www.pixabay.com)


Le numérique devenu indispensable et ce même dans la plus petite des entreprises est donc une thématique vitale pour son dirigeant. Il ne s'agit pas toutefois d'en faire un expert technique mais, qu'il en appréhende tous les tenants et aboutissants. Accompagné par des professionnels à l'écoute, qui connaissent ses problématiques, apporte des idées, solutions, … pertinentes !

L'intégration du numérique dans l'entreprise est un facteur de développement économique, de productivité pour les collaborateurs, … Donne une meilleure image de celle-ci tant en interne, qu'à l'extérieur.

Ne rêvons pas toutefois, soyons réaliste passez de rien du tout ou pas grand-chose en matière de numérique, à l'entreprise 2.0 ou même 3.0 autrement dit une entreprise full digital, n'est pas si simple. Cela ne se fait pas d'un claquement de doigt. Cela nécessite à la fois, une stratégie, une implication... de tous les acteurs et surtout que son dirigeant soit le moteur de cette transition.

Article publié le jeudi 03 décembre 2015 par Frédéric.